Les autres complaintes de Goupil


Goupil a des visions


Goupil, seul sous un saule, tranquille, roupille,
Sous ses sveltes oreilles, un cauchemard le torpille.
Un déluge sans pareil, dérègle Dame Nature,
Les aminimaux désespérés, se donne à l'alcool en pature.
Les terres sous les eaux! les ports sont détruits!
L'éther saoule les sots! Les ports sont des truies!
Lorsqu'un pieux veau agen invoque dieu, inquiet,
L'eau vint à manquer et l'ovin à manquer
Du lait, si amer, adulé de sa mère.
Nature repris ses droits et les bêtes leurs repères.
Quant au dévoué veau, du règne animal, l'ignoré salvateur,
Il mourrut, non de soif, mais d'une sécheresse de coeur.

Depuis ce songe, Goupil à l'église, ne prie plus
Même en rêve, il ne souhaite, devenir l'élu.