Les autres complaintes de Goupil


Saint Goupil

Goupil, bel étalon sans le sou,
Emmena à la rose la femelle du loup.
A la lune suivante, la belle déflorée:
"Hier à ta portée, aujoud'hui ta portée
En mon sein pointe pour éclore,
Et la peur de mon jalou loup me dévore.
Je dois perdre nos chiots pour gardez mon museau.
-Nulle griffe n'atteindra, le fruit de nos ébats,
Fusse-t-il chasser nuit et jour pour nourir les marmots,
Fuyons ton loulou et fais moi papa!
-Fuire est la victoire des lâches...
-Et à tuer, quel panache?
-En plus d'être un amant charmeur
Tu est également, à tes heures, charmant
Et ton épaule pour mes pleurs
Me donne envie d'être maman!
M'aider à louvoyer du chemin de Médée!
Tu es un saint renard, je te suivrai."

Laissez tuer un renardeau, peu de mâle ne heurte,
C'est se rendre pourtant complice d'un meurtre,
Et feindre de l'ignorer est qualifié,
De non assistance à chiot en danger.