Les autres complaintes de Goupil


Goupil et l'Eléphant

Comme à chacune des vêpres, Goupil, fidèle, allait prier,
Quand soudain sur sa route se dressa Mister Eléphant:
- Ou vas-tu, a quelle heure, et pourquoi et comment? le grand de questionner,
- Je vais, une fois le jour, au pré me recueillir pour fuir le Méchant.
- Est-il vrai que ton Dieu pardonne aux pêcheurs et autres mécréants?
- Evidemment, sinon a quoi servirait Il? Es-tu donc idiot ou ignorant?
- Je suis étranger à ta contrée autant qu'à tes coutumes;
Ignorant de tes moeurs pour sûr, idiot tu le présumes...
- Que cherches-tu ici, du gibier, un territoire? Quoi? De la fraicheur?
Et pourquoi ces question sur mes us, que me veux-tu enfin?
- Tu es, cher Renard, pour le moins toi aussi, interrogateur?
- Tu as l'air, quand à toi, trop poli et moins honnête que malin!
- Après mon idiotie, voilà que tu augures de ma méchanceté,
Que motive donc autant de suspicion? S'indigna le pachiderme.
- Tu es gros, tu es grand, ton nez est très bizarre sans parler de ton derme...
- Fort bien, que puis-je donc faire pour prouver, à tes yeux, ma bonne foi?
- Récite donc une prière, que j'appréhende mieux ton Dieu et peut-être ta foi.
Sitôt dit, sitôt fait, le gros animal s'agita, récita, maintes fois s'agenouilla,
Si bien que sans le son, on eût pu croire à de la gymnastique.
Son verset fini, l'Eléphant essoufflé par l'effort siffla:
- Je te vois rire depuis que je recite, tu me trouves comique?
- Je souris plus de ma bêtise que de tes accrobatie, cher compère!
Depuis notre rencontre je suis à ton endroit bien discourtois,
Défiant, méfiant voire même inquisiteur, je t'ai causé bien des misères,
Et tu ne bronches, ni ne m'écrases, ni ne te vexes ou presques pas.
Qui prie la sorte et tolère sans s'agacer mon ironie déplacée,
Mérite, bien plus que beaucoup de mes frères, le respect.
Dès lors inséparables, notre bon Goupil et son gros nouvel ami,
Se disputèrent un peu, discutèrent beaucoup et rirent à la folie.

Ô peuples de tous dermes! Tel ce sage Pachiderme,
Parlez, riez de tout, pour que Dame Paix germe.