Les autres complaintes de Goupil


Goupil en thalasso

Goupil en thalasso, humait de l'iode buvait de l'eau,
Se couchait de bonne heure, et se levait très tôt.
Une semaine passant, Renard ragaillardit,
Voulu commander des olives et un Campari.
- Que neni, cher Goupil! Lança la louve en blanc,
Rien ici n'a d'alcool et et s'est bien mieux ainsi!
- Vous autres médecins, êtes proprement stupéfiants,
Vous savez guérir le mal, trancher des doigts, sauver des vies,
Mais êtes inaptes au bonheur tant qu'aux petits plaisirs.
- C'est que nous leurs préférons bien d'autres loisirs:
La plongée ou le golf, le billard ou le polo;
De saines occupations pour entretenir le corps...
- Et vivre comme des cons, et mourrir tels des robots!
Votre joie sous votre blouse et vos 4*4 s'évapore.
Ne voyez-vous donc pas vos rides et votre ennui?
- C'est assez l'alcolo, bouffe tes olives, voilà ton Campari.

Goupil attend le serveur, en songeant à l'altercation, il salive:
"Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour un Campari et des olives!"