Les autres complaintes de Goupil


Goupil, y es-tu?

Aujourd'hui comme tous les jours, Goupil s'ennui,
Il rode, il chasse, il lorgne, il traîne jusque très tard.
"Quelle vie de chien!, pense le désabusé Renard,
Je voudrais être un aigle, m'envoler, et voir du pays!"

La magie, oppéra, le voilà plumé, ailé et grandit,
Il peine à se lever s'observe longtemps avant d'y croire,
"Je suis un aigle!, admit-il enfin devant le miroir"
A grand mal, il s'envole d'abord tout bas puis s'enhardit,

Voici notre Goupil volant dans mille cieux,
Chopant dedans ses serres mille rats "C'est facile!"
S'arrêtant chaque nuit dans un nouvel asile.

Quelques lune plus tard, Goupil de tous ses voeux,
Voudrait être un renard, même un chien, même au chenil,
Majestueusement seul, il finira bientôt pendu au bout d'un fil.