Les autres complaintes de Goupil


Chat fait mal à Goupil

Blessé dans l'assault d'un coq, Goupil soupire,
Il a mal à sa patte, il a chaud, il transpire.
Passe alors, au peron du terrier, Sir Chat,
Rebouteux reconnu par les âmes des sous-bois.
Renard l'interpelle et le presse, aux aboies,
Prommettant, pour guérir, au tigré, trois beaux rats.
- Ajoute à ces trois rats ta besace du jour et tope là!
Forcé par la douleur, Goupil cède son bien,
Et voit le chat avaler son coq et ses deux lapins,
Puis enfin commencer à s'enquérir de son tibia.
- Je souffre par ici, je souffre aussi comme çà;
- Prend ceci, met çelà, boit et mange si et mi;
Dans trois jours tu pourras, me chasser mes trois rats.
Au délai annoncé, Goupil bien en jambe, plein de vie,
Chassa pour le felin, trois rongeurs bien en chair,
Affamé par trois jours de diette, il reconsidéra l'offre trop chère;
Il engloutit bien vite son butin et pretexta au chat,
La saison, la malchance, les rapaces ou encore le climat.

Hypocrite, le serment des docteurs, qui, de soigner pour rien, jurent!
Malhonnêtes, les patients qui promettent sans payer leur facture!
La douleur est un bien, mal aisé à monnayer,
Car jamais ne rimeront l'honneur et la santé.