Les autres complaintes de Goupil


Brèves de Goupil

Renard au comptoir, entouré de pochards,
Goupil fin bourré, au bar pour oublié,
Qu'un jour il était beau, qu'une nuit il a cédé,
Que sa vie, son amour, disparurent en un soir.

Goupil, chaud lapin, s'est seul mit au placard,
Sa louve et sa confiance, en vain pour regagner,
Renard fit moins de mains, mais des mains et des pieds,
L'échec le conduit au bar en passant par le désespoir.

Injuste sanction, pour une erreur hormonale.
"Ô Regrets, et vous Remords! Rongerez-vous
Mon être et tout mon foi pour apaiser votre couroux?"

Goupil pleurt, la douleur a raison de l'animal,
Debout, un tabouret, la corde déjà au cou.
Quand on aime un louve, on n'embrasse que ses joues!