Les autres complaintes de Goupil


Goupil, les poules et le Chat

Une poule attira, de ces charmes rondelets,
Un chat ventripotant, et Goupil, bon vivant.
Les compères alléchés, moins statège que gourmands,
Discrets d'abord, finirent par se battre pour le met.

Dame Poule eu vent du conflit et s'enfut.
Si bien que l'un comme l'autre affamés et rompus,
En guise de confit, savourèrent leurs bleus.
Chasseurs plumés, têtes baissées, ridicules, piteux.

Alliés la fois d'après, ils partagèrent l'oiseaux,
Et satisfaits du succès, s'unirent pour leur chasse,
Décimant le poulailler, rapides et efficaces.

Avec la faim revinrent les coups de griffes et de crocs,
Plus de partage - A moi ce rat! Adieu Renard! A mort le Chat!
On partage bien mieux un festin qu'un rat.