Les autres complaintes de Goupil


L'Iroquois et les Cigognes

Canicule de bonheur, Goupil, sa Louve en pleur,
Découvre, à la fois, son Lionceau et la joie.
Arrivé avant l'heure, le petit Iroquois,
Souffre d'un souffle court, il pâlit, il se meurt.

Blanches oiselles attendries, Cigognes au gros coeur,
Prennent le petiot sous l'aile, le bécotent et le choient,
Et le temps d'une lune, pansent, dorlotent et nettoient.
Du nid bientôt s'échappe, du miracle l'odeur,

Lion solidaire de la vie, perdu, malheureux;
Horace audacieux, terrasse tous ses maux,
Et ouvre enfin la bouche, la main et puis les yeux.

Lionceau, leader de la vipère du mal! Heureux!
Coriace petit bout, tu gagnes par KO!
Passée la peur du loup chez les Renards, place aux areux.