Les autres complaintes de Goupil


Goupil et le Grizzly

Aux sirènes du printemps, Goupil partait, fringant,
Chasser chaque année, le redoutable Grizzly !
Intrépide Renard, cibles de maintes jalousies;
Ô Mystérieux David, au Goliath si puissant!

D'Ours en Ours, sa renommée allait grandissant,
Et Goupil fut bientôt synonyme de hardi.
Un beau jour une Abeille, donna au Safari,
Un tour moins héroïque : « Tout est pipo ! Du flanc ! »

Au retour le trappeur, glorieux fanfaron,
Regagne ses pénates, tant hué que surpris.
Montrant pleine besace, essuie et feint l’affront.

« Le rusé chaque fois, tue quelque cochon,
Et vend sa farce de soi-disant Grizzly.
Les héros, bien souvent, s’entourent de pigeons.